07 Fév 2017
PITCH

RÉUSSIR SON PITCH

Vendre son projet en quelques minutes. Tel est l’objectif du pitch, une technique de présentation orale qui ouvre de nombreuses portes aux créateurs d’entreprise.

Pitch, elevator pitch, pitch fire… Quel que soit le terme utilisé, le pitch est désormais une étape incontournable pour les créateurs. Et cela, qu’ils souhaitent intégrer un accélérateur, obtenir un prêt d’honneur auprès d’un réseau ou convaincre des investisseurs.

Chaque fois, ils devront se plier à cet exercice, qui consiste à résumer son projet en phrases simples et en dix minutes au maximum. Avec deux objectifs : éveiller la curiosité de l’auditoire et le convaincre. Autrement dit : faire rêver tout en gardant les pieds sur terre. Un art qui ne supporte pas l’improvisation.

ÊTRE A LA FOIS EFFICACE, CLAIR ET BREF… C’est toute la difficulté de l’exercice. La durée d’un pitch variant d’une à dix minutes, «il faut montrer en cinq points l’essentiel du projet», insiste Michel Kouassi, spécialiste de la question. La structure idéale d’un bon résumé : poser le problème («Vous avez sans doute remarqué que… »), apporter la solution («Mon idée permet de…»), présenter une vision chiffrée du marché («Le secteur connaît X% de croissance»), prouver la rentabilité du modèle («Si je vends 100, mes marges seront de 50») et rassurer sur l’exécution du projet («J’ai fait une école de commerce, je suis capable de… »). Voilà la trame de base.

Mais pour que la magie opère pleinement, il va falloir muscler votre discours grâce à des techniques de prises de parole éprouvées. Le jour J, soyez souriant, détendu, inspirez confiance et manifestez une certaine passion. Trouvez les paroles justes et les formules chocs qui marqueront les esprits. En moyenne, le nombre de mots que l’on prononce distinctement par minute est de 150. Si votre présentation doit durer cinq minutes, prévoyez 750 mots. Pas plus.

POUR ARRIVER A CETTE CONCISION, ENTRAÎNEZ-VOUS. Rédigez un premier jet, lisez-le à haute voix, retravaillez-le jusqu’à le rendre efficace. Plus vous répéterez votre propos, mieux vous pourrez vérifier l’impact de chaque mot et tester la clarté de vos phrases. Sollicitez vos amis et votre entourage professionnel pour qu’ils vous livrent leurs impressions.

Si vous «pitchez» à plusieurs, imaginez une mise en scène et réglez les prises de parole successives pour éviter d’empiéter sur vos temps respectifs. Mettez en avant votre connivence et votre complémentarité. Les jurys de concours et les investisseurs sont sensibles à la qualité des équipes. Dans 60% des cas, ce sont les personnalités des créateurs qui font la différence.

janinekacoudiagou