05 Fév 2017

BJKD au colloque Tout Afrique

En partenariat avec l’Institut du Monde Arabe et France Médias Monde, l’Agence Française de Développement a organisé, ce 12 Avril, le TOUT AFRIQUE édition 2017 à l’Institut du Monde Arabe à Paris en France. En effet, avec plus de 30 millions de kilomètres carrés, 1.2 milliards d’habitants, 2000 langues vivantes, 54 pays, 5 climats différents, l’Afrique demeure un continent sous-développé eu égard son fort potentiel.


Ce sont ces nombreuses questions sur le développement des économies africaines qui ont amené l’Agence Française de Développement à organiser ce colloque, dans le but d’élaborer sa nouvelle stratégie pour le développement de l’Afrique. Des intervenants de haut niveau ont débattu sur ces différents sujets dont Bénédicte Janine Kacou Diagou Directrice Générale du Groupe NSIA Assurance et Banque.

L’Afrique est très souvent appréhendée par certains analystes de façon duale: l’Afrique du Nord d’un côté et l’Afrique subsaharienne de l’autre. C’est en tout cas la grille de lecture qu’ont adopté les bailleurs de fonds, dans la conception de leurs relations avec le continent. Une lecture qui présuppose notamment une homogénéité de l’ensemble de l’Afrique subsaharienne qui n’est ni avérée, ni nécessairement vécue ou pensée comme telle par les populations et les institutions du continent.

 

Quelles sont les dynamiques politique, sociale, économique et culturelle aujourd’hui à l’œuvre, du Cap à Rabat, de Dar-es-Salaam à Nouakchott ? Quels sont les enjeux d’une approche continentale de l’Afrique ? Quels regards portent aujourd’hui les penseurs, économistes, entrepreneurs sur ce sujet?
A ces nombreuses questions, Bénédicte Janine Kacou Diagou et bons nombre de panélistes ont exposé leurs visions afro-optimistes sur le devenir de ce continent. Des tweets relayés par certains internautes traduisent parfaitement la vision de cette personnalité sur le devenir économique de l’ Afrique.

 

 

 

 

 

janinekacoudiagou